Étude: Plus de 90% de la lecture de journaux est en Imprimer

Original: http://blog.easy-designs.net/archives/over-90-of-newspaper-reading-is-in-print/

Publié par Aaron Gustafson le 12 Août 2013 | Lien permanent

Une étude récente du Royaume-Uni est venu à la conclusion que plus de 90% de la lecture du journal est toujours en cours sur papier. Leurs conclusions sont fondées sur une enquête auprès de 12 journaux du Royaume-Uni au cours de la période 2007-2011, l’examen des données de l’Enquête nationale sur le lectorat, des audits de circulation de l’Audit Bureau of Circulations, et les données concernant Neilsen engagement basé sur le Web.

En examinant leur lectorat national, la comparaison du temps consacré à la lecture en ligne en fonction du temps consacré à la lecture éditions imprimées, l’étude a révélé que 96,7% des temps de lecture a été passé avec l’édition imprimée. Bien sûr, la «qualité» de ladite publications varient considérablement et ce triste chiffre était encore plus triste pour certaines éditions en ligne: Les lecteurs de journaux “tabloïd” ont passé, en moyenne, un déprimant 1,16% de leur temps à lire le journal en ligne. D’un autre côté, les points d’information appropriés qui ne sont pas derrière un paywall vu 6,98% de leur lectorat en ligne. Éditions en ligne Paywalled étaient partout: 4,1% pour le Financial Times et seulement 0,83% pour le Times.

Je pense que la stat la plus intéressante, cependant, était que la lecture globale de certaines de ces publications en fait diminué au cours de la période d’étude. En fait, le total des gens de temps consacrées à la lecture l’Independent descendirent 30,88% entre 2007 et 2011.

En raison des limites des données de l’Audit Bureau of Circulations, l’étude n’a pas permis d’inclure des données de circulation via des applications et le peu d’informations qu’ils pourraient obtenir était essentiellement auto-déclarée et a dû faire principalement avec des demandes de page. Ils ne pouvaient pas obtenir des données sur le temps passé avec les applications des différents journaux de lecture.

Maintenant accordé, les données qu’ils ont utilisé pour l’étude est de deux ans à ce moment et certains journaux ont repensé leurs sites Web depuis cette époque, mais l’étude m’a demande:

  • C’est la raison lectorat de la presse et de l’engagement en ligne ne se compare pas à imprimer parce que de nombreux sites Web de journaux sont encombrés et illisible?
  • Est le manque de soutien de web mobile décent un facteur?
  • Comment l’avènement de requêtes des médias et responsive design changé les données depuis 2011?
  • Y at-il une corrélation aux États-Unis et d’autres marchés de journaux ainsi? Il semble que tous les stats que nous voyons spectacle impression déclin ici.
  • Avec Newsweek tuer sa version imprimée de retour en 2012 et de nombreux appels pour Jeff Bezos à faire la même chose avec le Washington Post, est-ce une stratégie judicieuse?

Venu d’un milieu de journalisme, je suis extrêmement curieux de voir où vont les choses. J’ai des sentiments mitigés au sujet de l’imprimé versus numérique. D’une part, je n’ai pas souscrit à un journal aussi longtemps que je me souvienne. Je ne les lis de temps en temps pendant le voyage; la plupart de ma lecture a lieu numériquement (en ligne ou au moins à partir de sources en ligne). D’autre part, je ne vois éditions imprimées comme étant seulement l’accès de certaines personnes à ce qui se passe autour d’eux.

Il sera intéressant de voir comment tout cela secoue.

Mise à jour: J’ai fait un petit tweak pour le paragraphe sur le lectorat en baisse par la correction de Neil dans les commentaires.

Comments are closed.