Comment rédiger un mémoire ou Coucher de lecture pour les gens qui n’ont pas le temps de dormir


Original: https://www.cs.purdue.edu/homes/dec/essay.dissertation.html

Pour le candidat:

Donc, vous vous apprêtez à écrire un Ph.D. thèse dans un domaine expérimental d’informatique. Sauf si vous avez écrit de nombreux documents officiels avant, vous êtes dedans pour une surprise: il est difficile!

Il ya deux chemins possibles vers le succès:

  • Planifier à l’avance.

Peu de prendre ce chemin. Les rares qui le font quitter l’université si rapidement qu’ils sont à peine remarqué. Si vous voulez faire une impression durable et avoir une longue carrière comme un étudiant diplômé, ne pas choisir.

  • Persévérance.

Tout ce que vous avez à faire est de survivre à votre comité de doctorat. Les bonnes nouvelles, c’est qu’ils sont beaucoup plus vieux que vous, alors vous pouvez deviner qui finira par expirer en premier. Les mauvaises nouvelles, c’est qu’ils sont plus pratiquées à ce jeu (après tout, ils ont persévéré dans le visage de leur comité de doctorat, n’ont-ils pas?).

Voici quelques lignes directrices qui peuvent vous aider lorsque vous obtenez enfin sérieusement à écrire. La liste se poursuit indéfiniment; vous n’aurez probablement pas envie de lire tout à la fois. Mais, s’il vous plaît lire avant d’écrire quoi que ce soit.


L’idée générale:

  1. Une thèse est une hypothèse ou conjecture.
  2. Une thèse de doctorat est un document officiel de longue haleine qui plaide en défense d’une thèse particulière. (Donc, beaucoup de gens utilisent le terme “thèse ‘»pour désigner le document qu’un dictionnaire courant inclut désormais comme le troisième sens de` `thèse”‘).
  3. Deux adjectifs importants utilisés pour décrire un mémoire sont “ origine »et« substantielle ».« La recherche effectuée pour soutenir une thèse doit être à la fois, et la thèse doivent montrer qu’il en soit ainsi. En particulier, une thèse met en évidence des contributions originales.
  4. Le moyen de la méthode scientifique à partir d’une hypothèse et la collecte de preuves pour soutenir ou nier. Avant que l’on peut écrire une thèse de défendre une thèse particulière, il faut recueillir des preuves qui le soutient. Ainsi, l’aspect le plus difficile d’écrire une dissertation consiste à organiser les éléments de preuve et les discussions associées dans une forme cohérente.
  5. L’essence d’une thèse est la pensée critique, pas de données expérimentales. Analyse et concepts forment le cœur de l’œuvre.
  6. Une thèse se concentre sur des principes: il indique les leçons apprises, et non pas seulement les faits derrière eux.
  7. En général, toutes les déclarations dans une dissertation doit être supporté soit par une référence à la littérature scientifique publiée ou par œuvre originale. En outre, une thèse ne se répète pas les détails de la pensée et de l’analyse trouvé dans les sources publiées critique; il utilise les résultats comme des faits et renvoie le lecteur à la source pour plus de détails.
  8. Chaque phrase dans une dissertation doit être complète et correcte dans un sens grammatical. En outre, une thèse doit satisfaire aux règles strictes de la grammaire formelle (par exemple, pas de contractions, pas familières, pas des insultes, pas de jargon technique définie, pas de blagues cachées, et pas d’argot, même lorsque ces termes ou expressions sont d’usage courant dans le parlé langue). En effet, l’écriture dans un dissertaton doit être limpide. Nuances question; la terminologie et de la prose doivent faire des distinctions subtiles. Les mots doivent exprimer exactement le sens voulu, rien de plus et rien de moins.
  9. Chaque énoncé dans un mémoire doit être correcte et justifiable sur le plan logique et scientifique. En outre, les discussions dans un mémoire doivent satisfaire aux règles les plus strictes de la logique appliquée aux mathématiques et aux sciences.

Ce qu’il faut savoir de l’exercice:

  1. Tous les scientifiques ont besoin de communiquer découvertes; la thèse de doctorat offre une formation à la communication avec d’autres scientifiques.
  2. Rédaction d’un mémoire nécessite un étudiant à réfléchir profondément, d’organiser des discussions techniques, de rassembler des arguments qui convaincront d’autres scientifiques, et à suivre les règles de rigueur, la présentation formelle des arguments et la discussion.

Une règle de base:

Bonne écriture est essentielle dans une dissertation. Cependant, la bonne écriture ne peut pas compenser un manque d’idées ou de concepts. Bien au contraire, une présentation claire expose toujours faiblesses.

Définitions et terminologie:

  1. Chaque terme technique utilisé dans une dissertation doit être définie soit par une référence à une définition déjà publié (pour les termes standard avec leur sens habituel) ou par une définition claire précis qui apparaît avant le terme est utilisé (pour un nouveau mandat ou une norme terme utilisé d’une manière inhabituelle).
  2. Chaque terme doit être utilisé en une seule et unique façon tout au long de la thèse.
  3. La meilleure façon d’éviter une longue série de définitions est d’inclure une déclaration:. “ La terminologie utilisée dans ce document suit celle donnée dans [CITATION] »« Alors, seulement définir des exceptions.
  4. Le chapitre d’introduction peut donner l’intuition (c.-à-définitions informelles) des termes à condition qu’ils soient définis plus précisément plus tard.

Les termes et expressions à éviter:

  • adverbes
    La plupart du temps, ils sont très souvent trop utilisés. Utilisez des mots forts à la place. Par exemple, on pourrait dire, ” écrivains abusent adverbes. ‘”
  • des blagues ou des jeux de mots

Ils n’ont pas leur place dans un document officiel.

  • “ mauvais ”, “ bon ”, “ nice ”, “ terrible »’,` `stupide’ ‘
    Une thèse scientifique ne porte pas de jugement moral. Utilisez “ incorrect / correct ‘»pour désigner l’exactitude ou erreurs factuelles. Utilisez des mots ou expressions précises pour évaluer la qualité (par exemple, la méthode `A nécessite moins de calculs que la méthode B ‘). En général, il faut éviter tous les jugements qualitatifs.
  • “ vrai ”, “ pur ”,
    Dans le sens de “ bon ” (il est de jugement).
  • “ parfait ”
    Rien n’est.
  • “ une solution idéale ”
    Vous êtes en juger à nouveau.
  • “ ‘aujourd’hui’, “ temps modernes ”
    Aujourd’hui, c’est demain la veille.
  • “ bientôt ”
    Combien de temps? Plus tard ce soir? Prochaine décennie?
  • “ nous avons été surpris d’apprendre … ”
    Même si vous étiez, et alors?
  • “ semble ”, “ apparence ”,
    Il n’a pas d’importance comment quelque chose apparaît;
  • “ semblerait montrer ”
    tout ce qui compte sont les faits.
  • “ sur le plan de ”
    généralement vagues
  • “ sur la base de ”, “ basé X-”, “ comme base de ”
    attention; peut être vague
  • “ autre ”
    Ne signifie pas “ divers ”; différent de ce que?
  • “ à la lumière de ”
    familier
  • “ beaucoup de ”
    vague et familier
  • “ genre de ”
    vague et familier
  • “ type de ”
    vague et familier
  • “ quelque chose comme ”
    vague et familier
  • “ à peu près ”
    vague et familier
  • “ nombre de ”
    vague; voulez-vous dire “ une certaine ”, “ de nombreux ”, ou “ plus ”? Une déclaration quantitative est préférable.
  • “ en raison de ”
    familier
  • “ probablement ”
    seulement si vous savez la probabilité statistique (si vous le faites, le préciser quantitativement
  • “ évidemment, bien ”
    attention: évident / clair pour tout le monde?
  • “ simple »’
    Peut avoir une connotation négative, comme dans “ niais ”
  • “ avec ”
    Il suffit d’utiliser “ avec ”
  • “ en fait, vraiment ”
    définir les termes précisément à éliminer la nécessité de clarifier
  • “ le fait que ”
    en fait un méta-phrase; reformuler
  • “ ce ”, `« que »
    Comme dans “ Cette source de préoccupation ‘.’ Raison: “ ce ” peut se référer à l’objet de la phrase précédente, la totalité de la peine précédente, l’ensemble du paragraphe précédent, toute la section précédente, etc Plus important encore, il peut être interprété dans le sens de béton ou dans la méta-sens. Par exemple, dans: “ X ne Y. Cela signifie … ”, le lecteur peut supposer ce “ ‘»fait référence à Y ou par le fait que X fait. Même quand restreint (par exemple, “ ce calcul … »), l’expression est faible et souvent ambiguë.
  • “ Vous pourrez le lire sur … ”
    La deuxième personne n’a pas sa place dans une dissertation formelle.
  • “ Je vais décrire … ”
    La première personne n’a pas sa place dans une dissertation formelle. Si l’auto-référence est essentielle, phrase comme “ article 10 décrit … ”
  • `« nous », comme dans` `on voit que ”
    Un piège à éviter. Raison: presque toute peine peut être écrit pour commencer `« nous »parce` «nous» peut se référer à: le lecteur et l’auteur, l’auteur et le conseiller, l’équipe de l’auteur et de la recherche, les scientifiques informatiques expérimentales, l’ensemble de l’informatique communauté, la communauté scientifique, ou un autre groupe non spécifié.
  • “ Chance, le programme … ”
    Les programmes d’ordinateur ne souhaitent pas, à moins qu’ils ne mettent en œuvre des systèmes d’IA. En passant, si vous écrivez une thèse AI, parler à quelqu’un d’autre: les gens d’Amnesty International ont leur propre système de règles.
  • “ … un célèbre chercheur … ”
    Il n’a pas d’importance qui dit ou qui l’a fait. En fait, ces déclarations portent atteinte au lecteur.
    Soyez prudent lorsque vous utilisez “ quelques-uns, plus, tout, tout, tout “.
    Un mémoire est précise. Si une phrase dit “ La plupart des systèmes informatiques contiennent X ”, vous devez être en mesure de la défendre. Etes-vous sûr que vous savez vraiment les faits? Combien d’ordinateurs ont été construits et vendus hier?
  • “ doit ”, “ toujours ”
    Absolument?
  • «devrait»
    Qui dit cela?
  • “ preuve “‘,` `prouver’ ‘
    Serait un mathématicien d’accord que c’est une preuve?
  • `’show’ ‘
    Utilisé dans le sens de “ prouver ». Pour `’show’ ‘quelque chose, vous devez fournir une preuve formelle.
  • “ peut / peuvent ”
    Votre mère vous a probablement dit la différence.

Voix:

Utilisez constructions actives. Par exemple, dire “ le système d’exploitation démarre le dispositif ” au lieu de “ l’appareil est démarré par le système d’exploitation. ‘”

Tense:

Ecrire dans le présent. Par exemple, dire “ Le système écrit une page sur le disque, puis utilise le cadre … ” au lieu de “ Le système utilisera la trame lorsqu’il a écrit la page sur le disque … ”

Définir Négation précoce:

Exemple: dire attend pas de blocs de données sur la file d’attente de sortie ” au lieu de une sortie bloc de données n’est pas en attente sur la file d’attente.

Grammaire et logique:

Veillez à ce que le sujet de chaque phrase fait vraiment ce verbe dit qu’il fait. Disant: `Les programmes doivent faire des appels de procédure à l’aide du X instruction est pas la même chose que dire` `Les programmes doivent utiliser le X instruction quand ils appellent une procédure. En fait, le premier est manifestement faux! Un autre exemple: RPC exige des programmes de transmettre de gros paquets est pas le même que RPC nécessite un mécanisme qui permet aux programmes de transmettre de gros paquets.

Tous les informaticiens doivent connaître les règles de la logique. Malheureusement, les règles sont plus difficiles à suivre lorsque la langue du discours est l’anglais à la place des symboles mathématiques. Par exemple, la phrase Il est un compilateur qui traduit les langues N par », un seul compilateur existe qui gère toutes les langues, tandis que la phrase` `Pour chacune des langues N, il est un compilateur qui traduit signifie qu’il peut y avoir une compilateur, 2 compilateurs, ou N compilateurs. Lorsque écrite utilisant des symboles mathématiques, la différence est évidente parce que pour tous »et« il existe »sont inversés.

Accent sur les résultats et non les personnes / circonstances dans lesquelles ils ont été obtenus:

Après avoir travaillé huit heures par le laboratoire dans la nuit, nous avons réalisé n’a pas sa place dans la mémoire. Ce n’est pas grave si vous avez réalisé ou combien de temps vous avez travaillé pour obtenir la réponse. Un autre exemple: Jim et je suis arrivé aux numéros indiqués dans le tableau 3 par la mesure de »« Mettez un accusé de réception Jim dans la mémoire, mais ne comprend pas les noms (même votre propre) dans le corps principal. Vous pourriez être tenté de documenter une longue série d’expériences qui n’a rien produit ou une coïncidence qui a abouti à succès. Éviter complètement. En particulier, ne pas documenter influences apparemment mystiques (par exemple, si ce chat n’a pas rampé à travers le trou dans le plancher, nous n’aurions pas découvert l’indicateur d’erreur d’alimentation sur le pont réseau »). Ne jamais attribuer ces événements à des causes mystiques ou impliquent que les forces étranges peuvent avoir influé sur les résultats. Résumé: s’en tenir aux simples faits. Décrivez les résultats sans s’attarder sur vos réactions ou des événements qui vous ont aidé à atteindre.

Évitez d’auto-évaluation (à la fois l’éloge et la critique):

Les deux exemples suivants sont incorrects: La méthode décrite dans la section 2 représente une percée majeure dans la conception de systèmes distribués parce que … Bien que la technique dans la section suivante n’est pas époustouflante,

Références aux travaux Extant:

Un cite toujours des papiers, pas les auteurs. Ainsi, on utilise un verbe au singulier pour désigner un papier, même si elle a plusieurs auteurs. Par exemple Johnson et Smith [J & S90] rapporte que

Évitez l’expression les auteurs affirment que X ‘. L’utilisation de `` revendication «jette un doute sur« X », car il fait référence à la pensée de l’auteur à la place des faits. Si vous êtes d’accord «X» est correct, tout simplement état ​​«X» suivie de la référence. Si l’on doit absolument faire référence à un document au lieu d’un résultat, disons Etats papier que … »ou« Johnson et Smith [J & S 90] a présenté la preuve que … ».

Concept Vs. exemple:

Un lecteur peut devenir confus quand un concept et une instance de celui-ci sont floues. Des exemples courants sont les suivants: un algorithme et un programme particulier qui met en œuvre, un langage de programmation et un compilateur, une abstraction générale et son application notamment dans un système d’ordinateur, une structure de données et un exemple particulier de celui-ci dans la mémoire.

Terminologie des concepts et des abstractions

Lors de la définition de la terminologie d’un concept, faire attention à décider précisément comment l’idée se traduit par une mise en œuvre. Pensez à la discussion suivante:

Systèmes VM comprennent un concept connu comme un espace d’adressage. Le système crée dynamiquement un espace d’adressage quand un programme a besoin d’un, et détruit un espace d’adressage lorsque le programme qui a créé l’espace a fini de l’utiliser. Un système VM utilise un petit nombre fini d’identifier chaque espace d’adressage. Conceptuellement, on comprend que chaque nouvel espace d’adressage devrait avoir un nouvel identifiant. Toutefois, si un système VM exécute aussi longtemps qu’il épuise tous les identificateurs possibles de l’espace d’adressage, il faut réutiliser un certain nombre.

Le point important est que la discussion n’a de sens que parce qu’elle définit espace d’adressage «indépendamment de` `adresse identificateur d’espace‘ ‘. Si l’on s’attend à discuter des différences entre un concept et sa mise en œuvre, les définitions doivent permettre une telle distinction.

Vs connaissances données

Les faits qui résultent d’une expérience sont appelés `` data ‘. Le terme connaissances »implique que les faits ont été analysés, condensé, ou en combinaison avec d’autres faits des expériences pour produire des informations utiles.

Cause et effet:

Un mémoire doit soigneusement séparer les relations de cause à effet à partir de corrélations statistiques simples. Par exemple, même si tous les programmes informatiques écrits dans le laboratoire du professeur X nécessitent plus de mémoire que les programmes informatiques écrits dans le laboratoire du professeur Y, il ne peut rien avoir à faire avec les professeurs ou le laboratoire ou les programmeurs (par exemple, peut-être les personnes qui travaillent dans le laboratoire du professeur X travaillent sur ​​des applications qui nécessitent plus de mémoire que les applications dans le laboratoire du professeur Y).

Tirer des conclusions ne se justifie:

Il faut faire attention à ne tirer des conclusions que la preuve appuie. Par exemple, si les programmes s’exécutent beaucoup plus lente sur l’ordinateur A que sur l’ordinateur B, on ne peut conclure que le processeur en A est plus lent que le processeur en B si l’on a exclu toutes les différences dans les systèmes d’exploitation des ordinateurs, périphériques d’entrée ou de sortie, taille de la mémoire, la mémoire cache, ou largeur de bande de bus interne. En fait, il faut toujours s’abstenir de jugement à moins d’avoir les résultats d’une expérience contrôlée (par exemple, l’exécution d’un ensemble de plusieurs programmes à plusieurs reprises, chaque lorsque l’ordinateur est inactif contraire). Même si la cause d’un phénomène semble évident, on ne peut pas tirer une conclusion sans solide, preuves à l’appui.

Commerce et de la Science:

Dans une thèse scientifique, on ne tire des conclusions sur la viabilité économique ou la réussite commerciale d’une idée / méthode, ni peut-on spéculer sur l’histoire du développement ou de l’origine d’une idée. Un scientifique doit rester objective sur le bien-fondé d’une idée indépendante de sa popularité commerciale. En particulier, un scientifique ne prend jamais que le succès commercial est une mesure valide de mérite (de nombreux produits populaires ne sont ni bien conçues, ni bien conçu). Ainsi, des déclarations telles que plus de quatre cents fournisseurs fabriquent des produits en utilisant la technique Y ” sont hors de propos dans une dissertation.

Politique et la science:

Un scientifique évite toute influence politique lors de l’évaluation des idées. De toute évidence, il importe peu que les instances gouvernementales, les partis politiques, les groupes religieux, ou d’autres organisations approuvent une idée. Plus important et souvent négligé, ce n’est pas grave si une idée est née avec un scientifique qui a déjà gagné un prix Nobel ou un étudiant diplômé de première année. Il faut évaluer l’idée indépendante de la source.

Organisation Canonical:

En général, chaque mémoire doit définir le problème qui a motivé la recherche, dire pourquoi ce problème est important, disent ce que les autres ont fait, décrire la nouvelle contribution, documenter les expériences qui valident la contribution, et tirer des conclusions. Il n’existe aucune organisation canonique pour une thèse; chacun est unique. Cependant, les novices rédaction d’un mémoire dans les zones d’expérimentation du CS peuvent trouver l’exemple suivant un bon point de départ:

  •          Chapitre 1: Introduction
    Une vue d’ensemble du problème; pourquoi il est important; une synthèse des travaux existant et une déclaration de votre hypothèse ou une question spécifique à explorer. Rendre lisible par n’importe qui. 
  •          Chapitre 2: Définitions
    Les nouveaux termes seulement. Faire les définitions précis, concis et sans ambiguïté
  •          Chapitre 3: Modèle conceptuel
    Décrire le concept central qui sous-tend votre travail. Faites-en une thème qui lie ensemble tous vos arguments. Il convient de fournir une réponse à la question posée dans l’introduction à un niveau conceptuel. Si nécessaire, ajouter un autre chapitre à donner une motivation supplémentaire sur le problème ou la solution.
  •          Chapitre 4: Mesures expérimentales
    Décrivez les résultats des expériences qui fournissent des preuves à l’appui de votre thèse. Habituellement expériences soulignent soit la preuve de concept (démonstration de la viabilité d’une méthode / technique) ou d’efficacité (ce qui démontre que la méthode / technique offre de meilleures performances que ceux qui existent). 
  •          Chapitre 5: corollaires et conséquences
    Décrire les variations, extensions ou d’autres applications de l’idée centrale.
  •          Chapitre 6: Conclusions
    Résumer ce qui a été appris et comment elle peut être appliquée. Mentionner les possibilités de recherches futures.
  •          Résumé:
    Une courte (quelques paragraphes) résumé de la thèse de l’. Décrivez le problème et la démarche de recherche. Mettre l’accent sur les contributions originales.

    Ordre suggéré pour l’écriture:

    La meilleure façon de construire une thèse est à l’envers. Commencez par écrire les chapitres qui décrivent votre recherche (3, 4, et 5 dans le schéma ci-dessus). Recueillir des termes qui se présentent et gardent une définition pour chacun. Définir chaque terme technique, même si vous l’utilisez de façon classique.

    Organiser les définitions dans un chapitre distinct. Faire les définitions précise et formelle. Passez en revue les chapitres suivants pour vérifier que chaque utilisation d’un terme technique adhère à sa définition. Après avoir lu les chapitres du milieu de vérifier la terminologie, écrire les conclusions. Ecrire l’introduction prochaine. Enfin, terminer un résumé.

    La clé du succès:

    Par ailleurs, il est la clé du succès: la pratique. Personne n’a jamais appris à écrire en lisant des essais de ce genre. Au lieu de cela, vous avez besoin de pratiquer, pratiquer, pratiquer. Tous les jours.

    Parting pensées:

    Nous vous laissons avec les idées suivantes à ruminer. Si ils ne veulent rien dire pour vous maintenant, les revisiter après avoir terminé de rédiger une dissertation.

    Après une grande douleur, un sentiment formel vient.
    Emily Dickinson

    Un homme peut écrire à tout moment, si il se fixer obstinément à lui.
    Samuel Johnson

    Garder la droite à la fin de la route.
    Harry Lauder

    Le programme de doctorat en moyenne thèse n’est rien, mais le transfert des ossements d’un cimetière à l’autre.
    Frank J. Dobie

Comments are closed.